Un joueur connecté.
annuaire gratuit

Valid XHTML 1.0 Transitional

Atlantis Ultima

 

Histoire et Chronologie 

Sommaire

 
 

Ère Pré-Ultime (2052-2070)

An 2052 après J-C
Un rapport de plusieurs astronomes parmi les plus éminents signale qu'un astéroïde, du nom de 'CWH15230', de plus de 2 km de diamètre a une chance sur 30 000 de heurter la Terre treize ans plus tard.
Les gouvernements des douze plus grandes puissances mondiales estiment qu'il s'agit d'un rapport de scientifiques alarmistes et qu'il est sans fondement réel. Ils étouffent l'affaire.

An 2061
Le risque de collision est ramené à 1/8000.
Neuf pays ou fédérations décident de réagir, et créent un programme de déviation de l'astéroïde CWH15230. Le programme rassemble les États-Unis, Le Canada, La Chine, L'Australie, l'Inde, le Japon, L'Europe, L'Arabie Saoudite et le Brésil.
Dans le même temps la température moyenne de la Terre a augmenté de 0.5°C supplémentaires en 5 ans, ce qui l'amène à 18°C. Le niveau de la mer ne cesse d'augmenter, les prévisions écologiques alarmistes fleurissent.

An 2063
Les catastrophes naturelles s'enchaînent, entraînant la mort de millions d'êtres humains.
Ouragans, typhons, ras-de-marée, inondations, tremblements de terre s'abattent et paralysent des régions et des pays entiers, parfois à l'échelle d'un continent. Les cours mondiaux des différentes bourses s'effondrent, la loi martiale est proclamée dans de nombreux États afin de maintenir le calme. Pour la première fois, de nombreux partis écologistes arrivent au pouvoir, essentiellement en Europe.

An 2064
Le programme de déviation de l'astéroïde CWH15230 est poursuivit avec l'énergie du désespoir. Treize nations supplémentaires le rejoignent et le budget alloué augmente de 50%.
Parallèlement, des dizaines de gouvernements s'effondrent et le chaos institutionnel gagne plusieurs pays.
Paradoxalement, certaines entreprises s'adaptent au chaos et parviennent à survivre, voire même à prospérer. C'est le cas de Cap Millénium, une puissante multinationale aux activités allant de l'énergie aux assurances, ainsi qu'à la construction automobile, au bâtiment, et à l'armement militaire. Profitant de faillites en série, Cap Millénium rachète de nombreuses entreprises, et entreprend de protéger elle même ses intérêts en développant sa filiale de protection, SilverStrike, jusque là louée pour leurs guerres aux grands pays comme la Chine ou les États-Unis.

An 2066
Le risque de collision entre la Terre et l'astéroïde CWH15230 est ramené à 1/57.
Des milliers de nouvelles sectes font leur apparition et rassemblent rapidement des millions d'adeptes. Elles prônent pour certaines le devoir d'accepter le courroux divin, on enregistre des dizaines de milliers de cas de suicides collectifs impliquant parfois plusieurs milliers de personnes simultanément.
Les nouveaux quotas boursiers définis avec des nivellements de sécurité et des procédures d'encadrement des cours, afin de garantir la stabilité économique sont brisés par de nouvelles catastrophes politiques et économiques. Le marché noir représente 30% des échanges mondiaux.
En Russie un putsch met l'oligarchie militaire au pouvoir après trois mois de désordre et de guerre civile.
Partout dans le monde les états entreprennent de construire des abris anti-atomiques afin de garantir la survie d'une partie de la population en cas de catastrophe. La Suisse ferme ses frontières pour pallier l'immigration illégale au vue de l'attrait suscité par son réseau souterrain très développé, de nombreux clandestins sont abattus dans les "zones tampons" qui seront plus tard appelées "Murs du désespoir".

An 2067
113 pays supplémentaires rejoignent le programme de sauvetage de la Terre, rebaptisé STW pour "Save The World".
Le Japon est renommé "Archipel Japonais" et rassemble désormais Taïwan ainsi que les Philippines. Les États-Unis et l'Europe fusionnent au sein d'une fédération politique et deviennent "Les États Unis d'Atlantique". Un Parlement Atlantique est créé et prend le pouvoir réel de décision par d'exceptionnelles mesures supranationales. Le Chancelier du Parlement élu, Paul Sandoval, s'illustre rapidement et devient le leader des États-Unis d'Atlantique au sein de son parti majoritaire "Union pour la Démocratie Atlantique".
Une coalition de petits pays, d'abord hostile à l'hégémonie des EUA fusionne à son tour et entre au Parlement à la fin de l'année. L'opinion plébiscite l'action de Paul Sandoval, notamment dans la lutte contre la dévaluation des monnaies, et souhaite majoritairement le voir accéder à la fonction suprême de Président des EUA.

An 2068, 14 Mai
Les scientifiques ont enfin terminé de mettre au point le programme de sauvetage mondial STW.
Les chances de réussite sont estimées à 1 sur 3.
Nouveau crash boursier à Wall Street, le Parlement des UEA prends des mesures économiques drastiques: les prix sont fixés par l'État et la distribution de l'alimentation se fait par rationnement contrôlé par l'armée. Des ilots de révoltes populaire apparaissent partout où les États décident d'appliquer cette mesure.

Les chances de réussite sont tenues secrètes mais une fuite cause l'inévitable scandale. Des manifestations sèment le chaos partout à travers le monde, Paul Sandoval échappe à une tentative d'assassinat et se trouve obligé de démissionner.

An 2069, 17 Juillet
Lancement de la fusée "Rescue One". Gigantesque, elle renferme une mini-station orbitale, une navette spatiale, et un missile de tête muni de la plus grosse charge nucléaire jamais constituée, capable de détruire une zone de la taille de la France. A bord de la station, tout le matériel de la mission de sauvetage et 10 hommes d'équipage de différentes nationalités.
Six minutes après le lancement, cinq missiles décolleront en direction de la fusée, quatre seront interceptés, un seul touchera sa cible et causera la perte de "Rescue One".
Une demi heure plus tard, l'action est revendiquée par une secte apocalyptique dont personne n'avait jamais entendu parler, les Gardiens du Temple. Le but de cet attentat ne sera jamais formulé.

An 2069
Alors que la collision imminente ne fait plus de doute et que l'humanité pense vivre ses derniers jours, le plan de secours de STW est appliqué.
Dix nouveaux missiles spatiaux munis de têtes nucléaires sont mis en place sous haute sécurité à Cap Canaveral, Kourou, dans le désert de Gobi, en Sibérie et depuis une plate forme secrète américaine de l'océan pacifique déguisée en exploitation pétrolière. L'opération "Rescue Two" est prête à être lancée. La veille du lancement, les bases de Cap Canaveral, Kourou, et du désert de Gobi font les frais d'attaques terroristes sous forme d'attaques suicides, de sabotages, et d'invasion de milices lourdement armées portant les couleurs des Gardiens du Temple.
Sur les dix missiles nucléaires, seuls 3 toucheront l'astéroïde, un quatrième ne parvenant pas à atteindre sa cible suite à un problème technique. Les trois charges nucléaires ne suffiront pas à détruire l'astéroïde, mais le séparent en deux blocs de moindre envergure. Le plus gros bloc continue sa route vers la Terre, menaçant de s'y écraser trois semaines plus tard.

Un plan "Rescue 3" est mis en place mais capote deux jours avant la date prévue de collision, faute de temps.

An 2070, 12 Septembre, 4h52 GMT: L'ère ultime.
Premier jour de l'ère post-historique dit "l'ère ultime".
L'astéroïde CWH15230 heurte la Terre et provoque une multitude de catastrophes naturelles en chaine. Cette évènement restera dans l'histoire comme "La Grande Catastrophe".
Pendant de longues années, les réfugiés survivent avec difficulté dans un monde dévasté, les nations s'écroulent les unes après les autres à quelques exceptions prêt. Les conséquences climatiques obligent l'humanité à lutter pour survivre, parfois aux dépends des autres, parfois en s'entraidant.

Ère Ultime (2084-2102)

An 2084
L'humanité survit tant bien que mal et reconstruit une nouvelle société Les rumeurs disent que certaines personnes auraient été lynchées à cause de leur apparence physique. Des cas de mutations isolées se font jour et certaines communautés ayant été les plus épargnées par la Grande Catastrophe commencent à se reconstruire, à se réorganiser. De nouvelles frontières apparaissent et de nouvelles villes émergent des amas détruits lors de la Grande Catastrophe.

An 2093
2% de la population rescapée présente d'étranges mutations.
Ingrid Warrenson, ancienne Commissaire aux Affaires Sanitaires des États-Unis d'Atlantique lance un appel mondial à travers les médias survivants afin de répertorier "l'ensemble des anomalies post-cataclysmiques et d'isoler les cas repérés dans le but d'éviter tout risque de contamination". Des études révèlent que le taux de mutations atteint 7% chez les nouveaux nés.

An 2099
Une expédition multinationale est envoyée dans la zone du crash de l'astéroïde.
Après de premières approches prudentes de certains scientifiques, un rapport indique que l'air y est à nouveau respirable, les nappes de vapeurs toxiques masquant le lieu commencent à se dissiper. Des sondes robots sont envoyées et découvrent les rivages d'une île mystérieuse.
De multiples hypothèses se bousculent: l'ile a t-elle émergé en raison de tremblements de terres ou est-elle la partie immergée de l'astéroïde ? Les scientifiques s'accordent sur l'existence d'un micro-climat d'origine inexplicable mais la plupart des questions restent sans réponses.
Les scientifiques découvrent à l'issue de prudentes explorations une gigantesque grotte située sous d'impressionnants magmas rocheux volcaniques. L'immense surface des murs de la grotte est recouverte d'inscriptions composées dans un alphabet inconnu.

An 2101
Les premières inscriptions sont traduites. Il est question d'une ile perdue et d'une prophétie divine impliquant le retour des divinités oubliées. Les scientifiques découvrent qu'en réalité l'île est issue d'une immersion souterraine provoqué par la fusion avec CWH15230.
Une autre partie des inscriptions est traduite trois mois plus tard. Il est question d'une légende:
"Lorsque les peuples anciens ressurgiront, du plus brave des combattants, renaîtra l'harmonie ...."
On découvre une partie du génome humain et une histoire sur d'anciennes races terrestres. L'ensemble de ces découvertes sont tenues secrètes par l'Institut Scientifique International de Recherche Astronomique (ISIRA), créé la même année par l'équipe de scientifiques et d'explorateurs ayant été les premiers à fouler le sol de l'ile et à y planter leur drapeau.
Plusieurs États décident de financer l'installation d'une colonie scientifique internationale, des tractations secrètes débutent entre différentes nations en vue de se partager la nouvelle île et ses richesses.

Anashaï (2102-2122)

An 2102: Fondation de la Colonie d'Anashaï
Les principaux États étant au coeur de ce projet étaient les États-Unis d'Atlantique, la République de Baltimore, Les Cités Libres du Ponant, la Ligue Méditerranéenne, le SYPEC, et la COEP. En outre, la multinationale Cap Millénium fut retenue comme fournisseur exclusif de la colonie en matériel et vivres. Plusieurs scandales de corruption émaillèrent cette affaire d'attribution de marché. Au vu du pouvoir acquis par la firme, elle fut considérée au sein des Conseils Généraux et des Forums Internationaux d'Anashaï comme un État à part entière. Les soldats de l'ONU envoyés pour défendre Anashaï furent peu à peu remplacés par des mercenaires de SilverStrike.
Le nom donné à la nouvelle colonie fut Anashaï, traduction d'une inscription prophétique trouvée dans la grotte mystérieuse signifiant "Nouveau monde". Les fresques auraient parlé, selon certaines rumeurs, d'une "volonté divine amenant un jour l'émergence d'un nouveau monde", un nouveau monde préservé qui permettrait le retour à l'équilibre sur Terre entre les hommes et les racines les plus enfouies de l'histoire terrestre.

An 2103
Création du Conseil International d'Anashaï. La Colonie obtient une autonomie de direction et se voyant placée sous la direction du Conseil. Ce dernier est composé de responsables scientifiques de l'ISIRA et d'observateurs du CEPPP, du Général Tanaka représentant Cap Millénium, ainsi que d'un Légat des Nations Unies.

An 2104
Au sein de la République Indépendante de Baltimore, le "Cercle d'Etude des Phénomènes Parapsychiques et Paranormaux" (CEPPP), rassemblant les premiers mages et sorciers avérés et mené par le Maire de Baltimore Durasiel Melanchter, demande à étudier les phénomènes paranormaux sur l'ile d'Atlantide et envoie une importante délégation sur Anashaï. Celle-ci est dirigée par René Hérigault, alias Pierre Cury de son nom mystic.
L'ile CWH15230 est renommée "Ile d'Atlantide" à l'issue de la traduction d'écrits dans la grotte aux runes par Im'Tarel, un chercheur du CEPPP. L'ISIRA est également renommé Institut Scientifique International de Recherche Atlante et est basé sur l'île.

An 2105
Un groupe de chercheurs découvre sur l'astéroïde un métal inconnu jusqu'alors sur Terre. Les symboles semblent le nommer "mithril", le nom est alors repris par la communauté scientifique.
Six mois plus tard des scientifiques découvrent que celui-ci déclenche des mutations spontanées chez les humains, et pourrait être la cause de l'apparition d'évènements paranormaux et de créatures légendaires ou monstrueuses. La thèse d'une invasion extraterrestre se répand dans un climat de paranoïa ambiant, les mesures de sécurité sont considérablement renforcées au sein de la colonie d'Anashaï.
En l'espace de quatre mois, on découvrira que l'atmosphère est chargée de ce métal qui semble se répandre avec plus ou moins d'effets et de teneur sur l'ensemble du globe.
Le pourcentage de la population sujet à des mutations atteint maintenant les 9% et les problèmes de ségrégation raciale se précisent. Les mutations laissent place à des races, et des ligues de préservations de la race humaine voient le jour dans de nombreuses communautés et nations survivantes.
Certaines communautés raciales prennent les armes pour défendre leurs droits, les premières communautés raciales, très localisées, voient le jour et n'auront de cesse de prendre de l'ampleur à partir de cette année là.

An 2106
Suite à l'échec des tractations occultes entre les différentes nations siégeant au Conseil d'Anashaï, une guerre éclate pour le contrôle de CWH1523 et l'appropriation du mithril à travers le monde. Elle sera retenue historiquement comme la "Guerre du Mithril".
La COEP est la première à lancer une opération d'envergure et opère un débarquement dans une baie protégée située aujourd'hui en Atlantis. En réponse, les EUA rallient la République de Baltimore et déploient leurs forces afin de protéger Anashaï de l'invasion des forces chrétiennes.
Les autres nations impliquées imposent le vote à l'ONU d'une mission de stabilisation.

An 2107
A l'issue d'une crise de huit mois, l'ONU impose finalement la paix sur l'ile en envoyant un renfort militaire constitué de mercenaires de SilverStrike. Les différents belligérants acceptent de retirer leurs troupes et de reprendre les négociations diplomatiques. Les conflits éclatent ailleurs dans le monde entre les principales nations concurrentes: la COEP, les EUA, la Ligue Méditerranéenne cherchent à affaiblir la concurrence en vue de prendre possession de la nouvelle ile aux mystérieuses richesses. Cette guerre larvée qui ne s'est jamais arrêtée depuis bien que s'étant stabilisée sous formes d'escarmouches et d'actions militaires ponctuelles n'a pas encore permis à une puissance de prendre le pas. Les difficultés économiques et politiques internes ayant suffit à préserver l'Atlantide des vues de ces nations.

An 2108
Découverte des Portails de Téléportation. Ceux ci font l'objet de minutieuses études de la part du CEPPP et de l'ISIRA. Un attentat visant à détruire les portails est déjoué peu après que le Conseil d'Anashaï ait spécifié leur nature magique, ce dernier est revendiqué quelques jours plus tard par une organisation appelée le "DISPELLUM".
Les différents portails sont finalement remis en état de marche par une équipe hétéroclite avec du matériel de haute technologie sauvé du cataclysme. Le retentissement des possibilités de la téléportation est énorme, Cap Millénium négocie aussitôt le brevetage des techniques en vue de recherches et de la création d'autres portails. Recherches n'ayant jamais aboutis malgré l'investissement de sommes colossales.

An 2109
Première arrivée "massives" de colons sur Atlantide.. La population d'Anashaï atteint les 47 000 habitants, un service de régulation de l'immigration est créé sous mandat de l'ONU afin d'éviter les pillages de "reliques" et de biens du patrimoine atlante répertoriés à l'UNESCO. Les catastrophes climatiques empêchent par ailleurs de garantir un ravitaillement constant de l'ile.
Une année de famine survient lorsqu'un convoi maritime disparait au nord de Mû et s'échoue sur les récifs avant de sombrer en quasi-totalité. Les EUA sont accusés de vouloir prendre le contrôle de l'ile en stimulant la migration de leurs ressortissants vers la colonie internationale.

An 2110
Alors que la Guerre du mithril atteint son point culminants en termes de violence et de pertes, faisant des dizaines de milliers de morts, les chercheurs de l'ISIRA continuent la traduction des symboles de la grotte.
Ils découvrent que le code génétique humain inscrit diffère de celui traduit par l'homme de 0.3%.
Trois mois plus tard, le généticien Vekna Röll expose au monde les résultats des recherches qu'il a entreprises avec la célèbre équipe de recherche de la République Indépendante de Baltimore, à la pointe de la technologie. Ces résultats affirment et tendent à prouver que les humains ne constituent pas l'unique race présente sur Terre à travers l'histoire, mais bien la seule ayant survécue à la disparition de la "quintessence mithrilienne" présente en toute chose. La présence du mithril et l'exposition à des "Vents de Mithril" balayant le monde depuis le point d'impact de l'astéroïde CWH15230 susciteraient une résurgence de "génomes en sommeil".

An 2112
Le taux de mutation atteint 50% de la population. Les découvertes scientifiques des laboratoires d'Anashaï suscitent d'importantes crises sur l'ensemble du globe.

An 2113
Une gigantesque arène est mise à jour par des archéologues de la colonie. Commence un long et fastidieux travail de rénovation.

Après cette découverte la guerre cesse officiellement par la signature du "Traité de l'Atlantide". Ce Traité annonce la neutralité de l'ile d'Atlantide et proclame l'interdiction formelle de porter atteinte à Anashaï et aux territoires sous son contrôle sous peine de se voir déclarer la guerre par l'ensemble des pays signataires. Une théorie du complot ourdie par les Gardiens du Temple ainsi que l'assassinat du Secrétaire Général de l'ONU sèment le doute et incitent les nations à cesser toute guerre ouverte. Secrètement, le conflit se poursuit par alliés interposés toujours dans une optique de déstabilisation.

Ans 2114-2115
La reconstruction et la rénovation de la Grande Arène est terminée. Mise en place de combats dans la Grande Arene. Des écrits sont retrouvés expliquant partiellement comment les duels sont menés et arbitrés. Des Jeux Olympiques y sont organisés dès 2115 en signe de réconciliation après la Guerre du mithril. Toutes les nations sont conviées à participer.

An 2117
Le taux de mutation atteint 87% de la population. On assiste au massacre de populations humaines et à la constitution de grandes communautés et de nations "mutantes", dont le facteur de rassemblement est l'affiliation à une mutation. La Magiocratie de Singapour devient une Cité État à forte majorité mystic. Cette race y prend le contrôle de l'État sous forme d'une oligarchie de mages et de savants.
Exemple parmi d'autres, les guerres raciales se multiplient et déséquilibrent la diplomatie mondiale, de nombreuses zones de non droits sont répertoriées, l'ONU semble impuissante à réunir tout le monde à la table des négociations.

An 2118
L'organisation des Nations Unies est dissoute, suite à la création de l'Alliance "Avenir et Mutations" et de la "Ligue pour la Survie de la Race Humaine" (LSRH), qui la déstabilisent et en font une instrument de concertation caduque et impuissant. Les répercussions sur Anashaï sont énormes: le Légat de l'ONU est contraint de céder le siège de Président du Conseil à une personne élue par la communauté des États participants. Sous la pression des colons, le Juge Simon Bell est élu à ce poste d'influence.
Libérée du contrôle étroit des nations mères du projet de colonisation, Simon Bell lance de nouveaux projets afin de peupler l'ile et de désengorger Anashaï dont la population atteint désormais 83 000 habitants.

An 2120
L'année 2120 voit la fondation de nouvelles colonies: deux en région tempérée (dont un port dans la baie située près de la Grande Arène), et une en Mû sous l'impulsion de négociants et d'anciens militaires de l'ONU voulant fonder un comptoir de commerce et bâtir un Fort. De nombreux colons décident de coloniser les terres vierges de l'Atlantide et s'éparpillent sur l'ile.

An 2121
De grandes manifestations ont lieu pour l'indépendance de l'ile en Anashaï, les services administratifs sont assaillis par la foule demandant la nationalité atlante comme en bénéficient certains chercheurs scientifiques et mages très protégés. Les EUA menacent d'intervenir militairement pour faire respecter le Traité de l'Atlantide deux jours plus tard. En réponse, un navire marchand des EUA est coulé par la population en colère. Cap Millénium fait pression sur les nations mères afin d'éviter toute intervention militaire de leur part.

Après deux mois de manifestations et de débats citoyens, une émeute dégénère lorsqu'une foule armée tente de prendre d'assaut le siège administratif d'Anashaï où se réunit le Conseil. Le Général Tanaka envoie les troupes de SilverStrike réprimer la manifestation et l'on déplore des centaines de morts. Le jour suivant le Général Tanaka est arrêté sur ordre de Simon Bell mais est libéré dans la nuit par un commando anonyme. L'enquête prouve l'implication de SilverStrike et la charge de la sécurité de l'ile est ôtée à Cap Millénium et à sa filiale mercenaire par le Conseil malgré de grandes pressions politiques de l'extérieur.

An 2122: Proclamation d'indépendance d'Anashaï
Anashaï proclame son indépendance et déclare caduque le Traité de l'Atlantide après des mois de troubles intérieurs.
Plusieurs vagues migratoires sont rapidement enregistrées grâce à une politique incitative et permettent de favoriser la colonisation des territoires de l'ile. Engluées et affaiblies dans de nombreuses crises, aucune des nations mères n'ose intervenir et prendre la responsabilité d'une nouvelle grande guerre pour le contrôle de l'Atlantide.

Les nouvelles contrées (2123-2140)

An 2123
Une Constitution est proclamée par le Conseil d'Anashaï et met en place une démocratie populaire dans laquelle les élus du peuple siègent au Conseil à une fonction déterminée: Recherche, Economie, Sécurité, Justice, Colonisation, Culture et Patrimoine. Un gouverneur est désigné par le Conseil et constitue le pouvoir exécutif. Les premières élections voient l'arrivée au pouvoir des Utopistes menés par Ernesto Viarez, qui devient le premier Gouverneur d'Anashaï. Le Parti des Utopistes entend faire d'Anashaï et de l'Atlantide une nation de paix, un havre pour le retour des anciennes croyances où la liberté de foi et de religion prime. Ils entendent également faire coexister pacifiquement les adeptes de la magie et ceux du recouvrement de la technologie.

An 2126
Plusieurs colonies subissent des attaques des mutants dégénères échappés des laboratoires d'Anashaï. Ces évènements suscitent un grand scandale et une polémique sans précédent sur les dérives des expérimentations génétiques et scientifiques.

An 2127
Fondation de la Confrérie de la Rune d'Or sous l'impulsion de Jaël Maug. Cette Confrérie de Magiciens a pour but d'étudier la magie, les effets du mithril et également de contrebalancer l'influence de la communauté scientifique sur l'ile. Sa création est très controversée, certains critiquant la naissance d'un lobby politique pro-magie.

An 2128
Les colonies sont secouées par les premiers troubles religieux liés à l'apparition de signes. Certains les jugent divins et veulent que le Conseil suivent ces présages, d'autres crient à la manipulation par les communautés religieuse vénérant l'ancien Panthéon.
Le Gouverneur Ernesto Viarez est accusé par Simon Bell de coercition avec la Ligue pour la Survie de la Race Humaine, le scandale éclabousse le Conseil. A la suite des nouvelles élections, Ernesto Viarez est réélu de justesse. Il est soupçonné d'avoir truqué les élections.

An 2129
L'année 2129 fut appelée "Année des miracles" et suscita un grand élan de conversion à l'ancien Panthéon sur l'ile d'Atlantide. Au passage d'une gigantesque comète, la peur d'une nouvelle apocalypse se propage à travers le monde avant que la rumeur ne soit dissipée par l'Observatoire de Singapour et l'Institut de Recherche Astrologique de Baltimore.

An 2130
En 2130 ont lieu les nouvelles élections à Anashaï. Celles-ci interviennent à la suite de la démission de Ernesto Viarez, mouillé dans un scandale judiciaire et racial. Elles aboutissent à la victoire électorale de Evra Mandoza, du Parti "Union Atlante pour la Démocratie et la Pluralité", un consensus entre magie et technologie à tonalité multiraciale.

An 2131
Suite à "l'éclosion" de nouvelles petites colonies partout sur l'Atlantide, des revendications d'autonomie partielle et de décentralisation de certaines activités se font jour.
Simon Bell meurt dans une explosion magique à la suite d'un rituel manqué par la Confrérie de la Rune d'Or. Certains partis accusent ouvertement Ernesto Viarez d'avoir fomenté l'assassinat de son principal opposant.

An 2133
L'ile subit de plein fouet de tragiques catastrophes climatiques: inondations et tempêtes avec vents très violents. Les désastres engendrent des troubles politiques. Les scientifiques imputent à leur baisse de budget le manque de prévision des catastrophes naturelles, le Gouverneur Evra Mandoza est forcé de démissionner.

An 2134
Les nouvelles élections portent au pouvoir Jaroslav Sinsky, un jeune chercheur bénéficiant du soutien de la communauté scientifique, qui devient donc le troisième gouverneur de l'ile. Ce dernier sût utiliser les catastrophes comme terreau pour sa politique, prônant un retour à l'excellence technologique d'Anashaï par la "Politique du Progrès".

An 2135
Commence la mise en place d'un programme ambitieux d'urbanisation des principales colonies. Ce dernier engage également l'industrialisation d'Anashaï, en créant des usines et des ateliers. De nombreuses manufactures sont créées afin d'exploiter les richesses minières de l'Atlantide dans un monde qui subit la pénurie et les difficultés d'approvisionnement. Le progrès scientifique est encouragé et relancé par de généreuses subventions au dépends de la Confrérie de la Rune d'Or et des ordres religieux.

An 2136
En 2136 ont lieu les premières manifestations contre la politique du Progrès. Une frange de la population, essentiellement des personnes croyants à l'ancien panthéon, se rebelle ouvertement contre la nouvelle politique. Les promesses électorales liées au développement des infrastructures cultuelles ne sont pas respectées; mais de surcroît les libertés des cultes sont réduites par un décret assurant la laïcité de la colonie.

An 2137
Un conflit éclate entre le Gouverneur et son Conseil élu et les mouvements écologistes militant en faveur d'un retour à une vie simple et oeuvrant à la protection de l'ile d'Atlantide des "méfaits" de la technologie. La Main Verte, organisation prônant un retour à une vie simple et le refus de la technologie pour se tourner vers la foi et la magie prend le commandement de ce nouveau mouvement de contestation et s'allie aux cultes mécontents. Les services de sécurité de la colonie répriment et dispersent la manifestation de solstice d'été. On compte quarante-cinq morts parmi les manifestants.


Ans 2139-2140
Après une série de troubles, d'incidents, et d'étranges disparitions, la première colonie atteint le stade de l'implosion. Refusant la politique du Progrès, il sont nombreux à partir aux quatre coins de l'Atlandide pour se construire une nouvelle vie. Progressivement, de nouveaux villages apparaissent et vont s'affranchir de la tutelle d'Anashaï en réclamant leur propre indépendance.
Comme cela devait arriver, il y eut scission du gros de la communauté des colons d'Anashaï en différents groupes qui se dispersèrent pour former les embryons de ce qui allait devenir Atlantis la Verte, et Mû la Blanche.

La fin de la période Historique

Le 12 septembre 2070, la période historique prend fin. Malgré une tentative qui vit un effort sans précédent réunir les grandes nations de tout le globe pour le détruire, l'astéroïde CWH115230 entra en collision avec la Terre; faisant sombrer le 21ème siècle dans le monde d'après, passé à l'ère post-Historique, l'âge actuel de notre existence. En outre de la chute du monde moderne et de son système économique presque universel, l'humanité doit subir une perte démographique inouïe, une importante perturbation du climat au niveau mondial, et la confrontation sans doute salutaire avec un passé qui mènera l'être humain à supporter l'acculturation inéluctable qui s'ensuivra. Du fait de l'apparition de nouvelles mutations génétiques qui bouleverseront cultures et comportements, mais aussi pour de multiples autres raisons, parfois trop hermétiques pour être comprises, les dogmes seront également altérés à jamais. L'ère post-historique est aussi appelée l'ère Ultime, un ère débutant au point d'impact de la comète, l'Atlantide, lieu où fut découvert la météorite et où émergea l'ile perdue après l'impact, objet de nombreuses légendes à travers les âges. Cette petite l'ile allait devenir le berceau d'une nouvelle civilisation remplie de dangers, d'êtres fantastiques et caractérisée la lutte des nouvelles mutations pour bâtir une nouvelle société suite au grands bouleversements du Monde. C'est aux alentours de l'endroit où fut découvert l'arène originelle que naitront les premières légendes de notre nouveau monde. Des légendes peuplées de géants, de nains, d'elfes, de magiciens, et de monstres...

Naissance d'Atlantis

Atlantis s'est construite autours de l'arène qui a été exhumée par les archéologues en 2113. Cette enceinte est devenu le symbole de la renaissance du monde, en plus d'être une découverte archéologique sensationnelle. Si sensationnelle que les scientifiques ont décrété qu'il était prioritaire de répandre la nouvelle de sa découverte sur la terre entière quels que soient les moyens employés. Or, ses moyens sont redevenus aussi rudimentaires que ceux employés aux moyens âge, car toutes les liaisons avec les satellites de la terre ont bien entendu été rompues depuis le grand cataclysme.

Ce fut le commencement progressif de la ruée des premiers pèlerins vers Atlantis. Pour autant de raisons différentes, des milliers d’hommes et de mutants affluèrent vers l'ile dont les coordonnées avaient été divulguées en même temps que la nouvelle de la grande découverte.

En arrivant sur les lieux, ces voyageurs allaient trouver un monument d'une architecture qui mariait une finesse et une immensité invraisemblable. En outre, sa précision géométrique est telle que, quel que soit l'endroit où le spectateur est placé, et malgré la taille gigantesque de l'aire de combat, celui-ci peut jouir d'une vue impeccable. Le décor de cette arène est d’ailleurs à lui seul un spectacle magnifique à l’orfèvrerie subtile et délicate, avec des représentations de guerriers sur des fresques murales d'un dynamisme à couper le souffle et des statues d'une beauté surnaturelle.

Mais plus étonnantes encore sont les inscriptions à même la roche (une roche inconnue qui n'a presque pas souffert de l'érosion et dont l'éclat vous rend muet de stupeur) qui relatent les histoires des plus grands héros de cette arène sur la partie extérieure du mur, références y sont faites à des combats d'une violence intolérable, à de la magie, à des dieux capables d’intervenir en plein combat... Rien n'a été perdu de la mythologie guerrière de ce lieu. Et c'est à l'intérieur de l'enceinte, sur le mur d'entrée nord, que figure le palmarès des champions qui se sont succédés.

Les chercheurs ne mettront que peu de temps à comprendre que toutes les races ont mis leurs savoirs et leurs aptitudes en commun pour aboutir à ce résultat, et de même, comme le confirment les histoires et les représentation artistiques, toutes ces races qui jadis ont peuplé la terre ont combattu loyalement dans cette enceinte.

Le Mithril

Le mithril est la molécule responsable des mutations. La collision de l'Astéroïde CWH15230 avec la terre a libéré et répandu cette molécule dans l'atmosphère terrestre. La radioactivité du mithril n'est pas nuisible mais provoque une métamorphose, non seulement du génome de la plupart des humains, mais également d'un important pourcentage de la biomasse de notre planète. C'est pourquoi en plus des six nouvelles évolutions mutantes issues de la souche humaine, et qui seraient les seules à maitriser un langage, on rencontre des créatures de toutes sortes, plus ou moins dangereuses et aux formes d'intelligences variées.

Les érudits ont beaucoup étudié le mithril afin de connaitre son influence exacte quant à l'apparition de la magie dans notre monde. Mais ils n'ont rien pu déterminer de concluant, ou susceptible de devenir une nouvelle théorie de l'évolution succédant à celle de Darwin.

Le mithril n'est pas seulement répandu sous sa forme gazeuse. Au sol, on peut constater la présence de cristaux de mithril sur les couches superficielles. La récolte de mithril est donc assez aisée mais le raffinement en est très couteux. Cependant il en vaut la peine car les meilleurs chimistes sont capables d'en faire un métal souple, léger et solide à la fois. Les magiciens sont aussi férus de ce métal qui se prête particulièrement bien aux enchantements.

Enfin, le mithril serait idéal pour faire des greffons à même la chair, il a donc largement contribué à la fabrication des objets permettant l'amélioration des performances et l'exacerbation des sens au terme d'une opération chirurgicale dont les techniques sont de plus en plus maitrisées.

Les paléontologues et les géologues sont presque certains de l'existence d'une importante couche de mithril dans les nappes inférieures de la Terre au point d'impact de l'astéroïde, car quelle que soit son origine il a bien fallu que la génération de mutants précédente fusse mise en contact avec cette molécule pour que les métamorphoses aient eu lieu. On a donc entamé des excavations d'importance et la construction de puits géants destinés à rejoindre des profondeurs jamais atteinte. La possession du mithril pourrait s'avérer être un enjeu ultime des décennies à venir.

Les nouvelles religions

Beaucoup des inscriptions découvertes par les chercheurs, notamment dans la fameuse grotte aux runes font référence à l'existence presque incontestable de divinités anciennes appartenant à un Panthéon oublié.

La nouvelle de l'existence de ce Panthéon ne fut pas répandue dans le monde comme l'avait été l'exhumation de l'arène géante, mais tous ceux qui se sont déplacé vers Atlantis n'ont pu manquer d'en prendre connaissance.
Ce Panthéon fait référence à l'existence de seize dieux, qui auraient directement influencé l'histoire des races disparues, la réalité du dix-septième dieu, Roïdoc, plus rarement mentionnée fut d'abord très contestée, ce Dieu est désigné comme un dieu de la foi à renaître, le Dieu qui attesterait définitivement l'existence des seize premiers.

Nul ne sait pourquoi l'ancien Panthéon a subit la déchéance, mais on suppose que c'est la foi qui est simplement à la base du système, le tarissement de cette foi a pu provoquer cette longue hibernation des divinités anciennes.
Beaucoup des survivants du cataclysme ont dû renier leur foi présente lorsque le cataclysme a ébranlé leurs convictions en même temps que la planète. Il se trouve que leur esprit, tout entier tourné vers la survie, et animé d'un désir de protection qui confinait à la ferveur, s'est totalement reconnu comme soumis à ce dieu de la technologie nouvelle et rassurante auquel les textes faisaient mention : Roïdoc.

Avec la foi, est né chez les plus assidus une attirance inexplicable vers l'étude des technologies non artisanales, mais qui en même temps devaient faire appel aux ressources accessibles et à des connaissances toutes nouvelles que bien des écrits relataient là encore. Peu à peu il est devenu indéniable pour beaucoup que Roïdoc pouvait se manifester sous certaines conditions. Avec la croyance en Roïdoc, la foi envers les autres divinités a pu se ressourcer et le Panthéon exister à nouveau.

Certains chercheurs, cependant, pensent encore que beaucoup des écrits sont apocryphes et proviendraient d'une manipulation par des membres de l'Ordre des Gardiens du Temple, qui fut responsable de l'anéantissement de plusieurs missions chargées de détruire l'astéroïde menaçant la Terre.

Les partisans de plus en plus nombreux de l'ancien Panthéon furent appelés bientôt les liberpolythéistes, c'est à dire les adeptes d'un polythéisme libre qui reconnait le Panthéon dans son intégralité et qui seraient plus tard appelés les panthéistes. Quant aux réfractaires qui avaient choisi de conserver leurs anciennes croyances, monothéistes pour la plupart donc, ils furent désignés comme Athées dans une nouvelle acception du terme. L'athéisme tel que nous le connaissions étant devenu incongru, le sens du mot à glissé pour revenir vers son origine grecque, la racine théos (dieu) étant devancé désormais par un « a » privatif -athée signifiant donc « sans dieu »-ce qui est une façon de renier et de railler l'inefficace existence des dieux de l'époque historique qui ne protégèrent guère leurs fidèles contre le cataclysme et ses conséquences.

Si avec l'apparition des nouvelles croyances, beaucoup d'adeptes s'installèrent sur l'ile et entreprirent de la coloniser, un certain nombre d'entre eux choisit de rester sur les différents continent et de reconstruire les nations en ruines. Un certain nombre d'entre eux, parmi les plus fervents s'est imposé de revenir régulièrement en pèlerinage sur les lieux de la découverte des nouvelles croyances, la Grande Arène étant le premier lieu de pèlerinage devant les différents temples.

La foi nouvelle avait rapidement provoqué des effets étonnants ailleurs que sur l'ile d'Atlantide. On découvre régulièrement, en effet, des reliques concernant les anciens dieux qui à leur tour provoquent des manifestations cultuelles et des pèlerinages, voire des recherches scientifiques. La prolifération de la nouvelle foi ne faisait que commencer et continua par la suite à prendre de l'ampleur pour devenir la confession majoritaire à travers le monde.

Une guerre de Religion éclata lorsque l'idée nouvelle commença à se répandre avec une trop grande vivacité, mais bien que plus nombreux au début, les partisans des religions historiques virent leur foi déjà ébranler s'émietter sous l'effet conjugué de la ferveur et de l'intense prédication des liberpolythéistes.
Ils furent vaincus au cour de violentes guerres civiles ou religieuses, et repoussés vers des lieux montagneux dans lesquels ils se réfugièrent, rassemblés dans des camps dans les régions les plus reculées, en communautés soudées, tous voués à vivre comme des marginaux.

Nombreux furent ceux à subir les foudres d'une nouvelle Inquisition qui les traqua sans relâche pour les soumettre à la torture, et parfois au sacrifice en l'honneur des Dieux. Le Vatican et quelques autres hauts lieux des cultes monothéistes furent parfois préservés par soucis de préserver le patrimoine historique, mais la plupart furent détruits. Aujourd'hui encore des Milices de Croyants et des Inquisitions veillent au respect de l'ancien panthéon, une partie de ces ordres s'est même implantée en Atlantis, cœur et sanctuaire des anciennes croyances.

Cette guerre fut appelée avec l'ironie qui caractérise les historiens de l'époque post-historique : « l'ultime croisade ».

Le climat, le microclimat

Les chercheurs ne se sont jamais mis d'accord sur les causes des différences de température sur un si petit périmètre que constitue l'archipel de l'Atlantide. Certains y voient une influence magique des restes de l'astéroïde, d'autres considèrent que c'est la nature de ces nouveaux matériaux très influents, et la disparité de leurs répartitions dans les différentes couches géologiques de l'ile qui provoque l'existence de trois mondes aux écosystèmes distincts sur la même ile.

Selon les scientifiques qui défendent cette hypothèse, il existerait un alliage radioactif inconnu sur Terre et capable de diffuser une forte chaleur avec constance. Très présent dans les sous-sols de R'lyeh, cet alliage y aurait rendu le climat aride et hostile et les températures sous-marines très élevées. A l'endroit où est érigée Atlantis, cet alliage serait presque absent et le climat serait donc resté conforme à ce qu'il était auparavant : un climat tempéré, car si la radioactivité de cette alliage est très influente, elle reste circonscrite à un périmètre très limité.

Le climat de Mû « la Blanche » est similaire à celui qu'on retrouve aux pôles, on considéra que c'est la forte présence de mithril dans les sols, qui, combinée à l'action de ce nouvel alliage provoque l'évaporation d'un gaz incolore et inodore qui a pour propriété d'anéantir les effets des rayons du soleil.

Cependant la différence climatique n'est pas aussi marquée que les cartes pourraient le faire croire, et l'exigüité de l'ile ne peut empêcher, (lorsque le vent s'en mêle par exemple), que d'éphémères tempêtes de neiges ne s'abattent sur R'Lyeh, ou que du sable chaud ne vienne balayer les côtes de Mû.

Plus tard, la théorie d'influence du mithril sous ses diverses formes et ses conséquences sur le climat fut celle qui fut finalement la plus reconnue et jugée scientifique prouvée, bien que des querelles d'experts divisent encore la communauté scientifique à ce sujet. Les multiples cataclysmes et guerres survenus entre temps ont depuis relégué cette question au second plan, et on s'intéresse aujourd'hui davantage aux enjeux que constitue le mithril pour la maitrise et la compréhension des phénomènes magiques pour la recherche expérimentale, et la formidable source d'énergie qu'il représente dans un monde en pleine reconstruction.

Le rôle des arènes, l’arène originelle

«Du plus brave des combattants, renaitra l'harmonie». Cette phrase, si elle explique la présence de cette arène phénoménale voulue par tous les peuples anciens, n'en reste pas moins énigmatique : Comment mesurer la bravoure de ces combattants ? Quel sorte de chaos a pu régner alors, pour qu'un retour à l'harmonie soit nécessaire ? S'agit-il du désordre actuel, du passage à la période historique, ou encore d'une période définie de l'histoire d'avant l'ère humaine ? Voilà les premières questions que le scientifiques et théologiens commencèrent à se poser.

La remise en activité de cette prodigieuse arène, découverte par une mission scientifique internationale en 2113 fut la première réponse imaginée par la communauté scientifique : ainsi on allait pouvoir recréer les conditions de vie du peuple atlante éteint, et peut être pouvoir en déduire certains comportements, ou en induire certains besoins.

En 2115 la rénovation de la Grande Arène fut terminée, et des Jeux Olympiques y furent organisés pour l'été en signe de réconciliation après la Guerre du Mithril, toutes les nations étant conviées à participer. Lors des premières épreuves de combat; un jeune homme du nom de Quentin Olson s'imposa comme le Champion Atlante en représentant la colonie d'Anahsaï au Jeux.
A compter de cette année là, une petite colonie se développa autour de l'arène et la culture des Jeux fut retrouvée et exploitée sur la bases des écrits mis à jour par les équipes archéologiques travaillant dans la grotte aux runes.

A partir des textes, on essaya de reproduire exactement l'organisation et le rythme qui régissaient l'activité foisonnante de l'arène : On créa d'abord des écoles qui recrutaient des gladiateurs, celles-ci étaient gratuitement logés dans l'enceinte mais le gérant de l'école (qui souvent était lui-même un maitre d'arme) devait subvenir aux autres besoins de son équipe.
Il ne fut pas difficile de constituer les premières équipes tant l'affluence vers l'Atlantide était régulière. Certains trouvèrent très vite leur place au milieu de cette effervescence : armuriers, herboristes, vendeurs d'esclaves, techniciens, entraineurs, libraires, prêtres, arbitres, médecins et infirmiers. Un petit monde commençait à graviter autours de l'arène.

La renommé des premiers champions commença à grandir, on comprit rapidement que ce serait un univers impitoyable et sanglant, la plupart des écoles se prirent « au jeu » avec une ferveur insoupçonnable et tous les moyens étaient bon pour acquérir une victoire dont personne ne pouvait encore cerner la valeur, si jamais elle en avait une.

Ceux qui s'étant déplacé, ne trouvèrent pas vraiment de quoi faire des affaires, ni le moyen de prendre part à cette vie trépidante, se consolèrent en assistant régulièrement aux combats, ces spectateurs réguliers allaient prendre une part considérable dans le développement de ce monde nouveau. Spectateurs inactifs au départ, ils allaient peu à peu se transformer en juges en acquérant un 'il de connaisseur que ne pourraient jamais posséder les simples touristes.

Alors ils firent la popularité des premiers champions, décidèrent de la chute de certains valeureux combattants, ruinèrent la réputation de certaines écoles, et devinrent de plus en plus exigeant et avides d'exotisme. Les combats entre humains étaient bien ennuyeux à coté des affrontements entre géants musculeux et lutin malicieux, ou entre elfes habiles et mystics aux pouvoirs étranges.
Une grande reconnaissance envers les mutants commença à se répandre, cette reconnaissance fut l'une des premières manifestations de tolérance envers ces êtres affectés par les modifications génétiques encore réduit au rôle de parias désœuvrés et désorganisés malgré leur grand nombre.

Les règles à établir pour désigner le vainqueur d'un combat, quant à elles, posèrent d'importants problèmes au début. En effet, les conditions étaient loin d'être réunies si l'on voulait respecter scrupuleusement les règlements inscrits dans les textes atlantes. Les gladiateurs n'étaient d'abord pas assez nombreux pour que les combats soient limités en temps, si l'on voulait que la journée soit pleine et les spectateurs satisfaits.

On décida donc que les combats auraient lieu jusqu'à la chute définitive (par épuisement, blessure ou mort) d'un combattant. Cette règle se révéla particulièrement meurtrière et un nouveau problème s'est posé lorsque l'on constata que le renouvèlement des gladiateurs n'était pas assez rapide, en comparaison des pertes subies. D'autant que même si la plupart n'avaient rien à perdre, les recrues pouvaient tout de même prendre peur si la réputation de l'arène continuait à propager des rumeurs trop morbides.

De nombreux ajustements eurent donc lieu, parmi lesquels la décision de faire combattre les guerriers tous les deux jours (au lieu d'un combat hebdomadaire) puisque une récupération rapide était rendue possible par les premiers prêtres de Lyrielle qui commençaient à exercer alentours, et par les vendeurs de potions les moins charlatans. Ainsi on pouvait limiter le temps des combats, préserver les lutteurs et satisfaire le public en même temps.

Mais le plus gros écueil concernant l'application du règlement inscrit dans les textes anciens avait trait à l'arbitrage décisif. Dans les textes il était indiqué que cinq dieux avaient pour rôle de décider du vainqueur ou de la parité d'un combat si les deux adversaires étaient toujours debout une fois le temps écoulé. Ces dieux étaient Bulwyr, Zorg, Lyrielle, Thaors et Lucco. Malheureusement rien n'était écrit sur leur façon de manifester leur décision (le sujet était peut être tabou).

On enrôla des arbitres pour qu'à chaque combat ils endossent le rôle des dieux. Mais certains critères étaient parfois impossible à juger à l'œil nu, et les juges avaient peur de ce mouiller devant un public souvent incandescent. Les matchs nuls furent donc très nombreux durant cette période (et les disparitions nocturnes d'arbitres également).
Jusqu'à ce que les prêtres, qui commençaient à prendre de l'importance sur Atlantis, un an après les premiers combats, ne s'en mêlent et se déclarent comme étant les seuls à être habilité à représenter leurs dieux dans l'arène.

Si les erreurs d'arbitrage ne disparurent pas immédiatement (il fallait posséder un certain don de réceptivité spirituelle pour comprendre instantanément le message délivré par le dieu, ce qui n'était pas le cas de tous les prêtres ; en outre certains dieux sont capables de faire preuve de mauvaise foi, parfois), la différence fut incontestable et la religion a pu définitivement s'installer dans le grand cirque des combats de gladiateurs.

Un violent tremblement de terre, perçu par un grand nombre de fidèle contre le détournement du fonctionnement de la Grande Arène marqua la fin de cette période d'intense activité aux alentours de 2022, date depuis laquelle la Grande Arène fut peu ou prou laissée à l'abandon avant que Quentin Olson ne revienne travailler à lui rendre sa splendeur et son rang.

Depuis, les gladiateurs qui y pénètrent se contente le plus souvent de combattre les monstres qui évoluent librement dans le sable chaud de l'arène.

Un immense vivier culturel, difficile à gérer

Atlantide, ile de tous les espoirs, ile du renouveau où chacun imagine trouver une solution à sa quête identitaire. Si la mutation des gènes contient un sens, c'est là-bas qu'il pourra prendre forme et c'est à partir de là-bas que ce sens pourra se répandre dans l'univers.

Les uns exclus par leurs communautés ou incapables de s'accepter sous leur forme nouvelle ; les autres simplement désireux de rencontrer des êtres qui ont vécu la même métamorphose cruelle ; ils se sont dirigés vers Atlantis, et pour la plupart le chemin fut long et difficile sur cette planète dévastée, tous n'avaient qu'une idée en tête : reconstruire.

L'Atlantide, ile peuplée de rêves, une légende pour tous ceux là. Elle n'est devenu réalité que pour les rares qui n'ont pas abandonné en route, vaincus par la fatigue, le découragement ou même la mort. Pour ces créatures elle fait maintenant figure de terre d'élection : avant tout autre distinction un Atlante est celui qui a accompli sa quête de l'ile de légende jusqu'au bout. Il n'importe que peu d'avoir muté ou non, il importe encore moins d'appartenir à telle race ou mutation. Les Atlantes au sens large sont unis par leur quête et par l'accomplissement de la première étape de cette quête : la prise de possession de l'ile et sa colonisation.

Celle-ci ne fut pas exempte de drames, de catastrophes, de joies et de héros. A une vitesse stupéfiante, la première colonie, baptisée «Anashaï», traduction littérale d'une rune signifiant « Nouveau Monde » se développa et parvint à obtenir son indépendance avant que les dissensions interne en conduisent les colons à se scinder en plusieurs communautés.

Ceux qui avaient besoin d'un chef et voulaient une politique prônant le progrès technologique suivirent le Grand Ordonnateur en R'Lyeh, ceux qui désiraient la paix et un retour à une vie simple dénuée de toute technologie s'établirent au sein d'Atlantis la Verte, et à Mû se regroupèrent les démocrates refusant la tyrannie et prônant le libre arbitre, technologues, marchands, militaires et magiciens, soucieux de former une nation prospère et juste.

Il apparait désormais que le climat n'est que très relativement responsable de cette répartition, bien plus tributaire du caractère, des aspirations, ou encore de la foi des communautés qui constituèrent ainsi l'embryon de futures nations.
Au sein de celles-ci, et inversement à ce qui se passa souvent sur le continent, la mutation ne fut pas un facteur de rassemblement au sein de communautés mutantes, car la majorité des migrants venaient trouver sur l'Atlantide cette tolérance qui faisait singulièrement défaut partout ailleurs.

On assista alors à une sorte d'âge d'or ou les normes de développements, que chacune des communautés, distinctement, élabora dans son milieu, étaient elle aussi fondées sur les identités dans un esprit de cohabitation entre mutants et non mutants. Ainsi, héritage de cette pluralité, tous les bâtiments de l'ile sont assez spacieux pour accueillir des géants, et assez imaginatifs pour que les farfadets y soient à leur aise.
Les marchands ont dans leurs stocks les équipements adaptés à toutes les tailles, les vêtements taillés pour toutes les corpulences existantes. L'université s'applique à traduire chaque ouvrage dans toutes les langues maitrisées sur l'ile, même les langues récentes que les modifications de prononciations infligées par les mutations ont provoqués.
Les montures de toutes sortes sont dressées pour satisfaire tout le monde, les Farfadets adorent monter les bunchies, les nains préfèrent parfois les chevaux de petite taille, moins blessants pour leur amour-propre. On a vu des géants essayer (sans trop de succès) de dompter des Rhinocéros. Les mystics sont particulièrement attirés par les animaux volants comme les griffons, mais seuls les plus doués parviennent à en dresser.

Les audaces inhérentes à chaque race ont permis aux différentes contrées de l'Atlantide de se développer à une vitesse vertigineuse en conservant une stabilité jamais constatée dans l'histoire pour un pareil développement.
L'esprit d'expérimentation qui régna durant la période de colonisation fut aussi fort qu'inaltérable. Chaque être apaisait sa peur de l'univers en créant, en fabriquant, en testant, en perfectionnant, en étudiant, en décryptant, en excavant, en inhalant, en goutant, en arpentant, bref en faisant tout son possible pour servir l'ensemble auquel il appartenait.

Chaque communauté mutante conserve cependant toujours ses particularités propres: